La grande pauvreté c’est de se réjouir des échecs d’autrui au prétexte de n’avoir pas les ressources pour exister soi-même.