Discussion vespérale du jeudi 7 novembre 2013 :
Tarquinou est furieux contre sa sœur (qui a visiblement passé la soirée à l’asticoter).
Comme il éructe de rage, j’essaye de le calmer en le faisant rire :
- Tarquinou, pense qu’un jour tu auras 15 cm de plus que ta sœur, alors tu la regarderas de haut et avec une très grosse voix (que j’imite évidemment) tu lui diras : ” tu couines moustique ?”
Tarquinou rigole (ouf, ça a marché!) et me répond :
- Et si elle continue à m’ennuyer je pourrais enfin me défendre (en faisant le signe de lui mettre une grande claque dans la figure !)
Je dois faire ici l’aveu que Tarquinette n’est pas toujours tendre avec son petit frère, c’est le moins que l’on puisse dire … et hésite rarement (jamais ?) à tirer avantage de sa supériorité physique
- Non Tarquinou, on ne frappe JAMAIS une femme !
Tarquinou réfléchit trente seconde et me dit :
- Mais c’est MA sœur !

Je répète :
- Non Tarquinou, on ne frappe JAMAIS une femme !
Soudainement il me pose la question piège :
- Et toi tu l’a déjà fait ?
(…) <—- silence
Il répète : - Et toi tu l’a déjà fait ?
- Qui ça moi ?
- Oui, toi, tu as déjà frappé une femme ?
(…) [ in petto : “je ne vais quand même pas lui dire que c’est différent parce que je suis une femme ! ” ] (…)
- Heu… oui…
- Qui ?
- Heu… ma sœur… *
- Bah tu vois !!!

C’est en lisant ce billet ce matin : “Tu seras un homme, gamin” que cette conversation m’est revenue. Si j’ai pu faire le constat que je ne suis pas une mère totalement défaillante en rappelant à mes marmots certaines règles fondamentales, je ne suis quand-même pas bien certaine d’avoir été exemplaire dans mes réponses… (ce que je préfère d’ailleurs plutôt que de leur mentir)

*Zomozygote et moi-même nous sommes “foutues sur la tronche” au moins jusqu’à l’âge de 18 ans…