Cinq ans que l'on voit notre ville livrée au trafic de drogue, qu'on ne peut plus ouvrir ses fenêtres en raison des hurlements des guetteurs, que l'on se fait dévisager dans la rue, histoire de bien nous faire sentir que l'on est chez eux et pas l'inverse, que... que... (la liste est si longue qu'un jour je détaillerai par le menu ce que veut dire de vivre au milieu du trafic de drogue) Cinq ans  que l'on est livré à nous-même dans un silence assourdissant de la Mairie et.... sur Twitter le CM de la municipalité s'inquiète... du sort des trafiquants !

Tweet_Hallouch_Hakim_sort_inculpes.jpg Que l'on me comprenne, vous vous doutez bien compte tenu, autant de mes convictions que de ma profession que je me battrai personnellement pour ces individus là bénéficient de toutes les protections auquel leur qualité les autorisent... mais ce qui serait vraiment, MAIS VRAIMENT chouette, ce serait déjà, avant qu'on pense à les protéger, de les mettre hors d'état de nuire et au passage protéger les administrés dont la municipalité a aussi la charge... 

Si vous en doutiez, vous en avez la preuve : à Saint-Ouen la gravité n'est pas tout à fait comme ailleurs : on y marche sur la tête !