• Ne plus jamais... JAMAIS... livrer l'adresse de ces lieux. Y écrire en toute liberté est décidément la seule façon d'en préserver l'envie.
  • Faire de grands sourires à mon Tarquinou qui n'avait de cesse de souligner "ma petite mine".
  • Détricoter la paire de chaussettes quasiment achevée.
  • Hanter les chemins de traverse où j'aime cavaler. Y respirer le grand air.
  • Profiter du souffle, il retombera bien assez tôt !