" En France on ressort plutôt le gras chaque année comme un accessoire éphémère. Un gadget. Un moyen de vendre. Un numéro « spécial rondes + dans Elle et Marie-Claire vient tous les ans, alors que les « spécial maigrir + inondent les kiosques à chaque trimestre. D’ailleurs chaque année la ronde est de moins en moins ronde. Il y a quelques années encore, le «plus size+ correspondait à du 44 ou du 46. Aujourd'hui, Glamour annonce la «révolution 42+. Et au printemps dernier, Elle évoquait la taille 40 comme un synonyme de rondeurs. " — Mariane 2 , Les femmes aussi préfèrent les grosses

Je ne l'ai lu qu'une seule fois le spécial "Vive les rondes" rituel annuel de tout magazine féminin qui se respecterait par les temps qui courent (je parle au conditionnel car je ne lis jamais de magazine féminin). Celui-là je crois que c'était lors d'un été gersois de bonne compagnie qu'il était arrivé entre mes mains.

Les photographies qu'il contenait m'avaient effarée : les grosses n'allaient quand même pas prendre la liberté de dépasser le plafond tolérable de l'indice de masse corporelle ! Bref, les canards féminins ont réussi à inventer, les rondes anorexiques !

Exactement le même concept que le pain de mie blanc complet...

L'hypocrisie des marchands de soupe me laisse toujours pantoise...