Se perdre dans les mots.
Ne pas laisser sa main reposer.
Ne pas même les lire.
Sans cesse les aligner,
S'en défaire
Comme s'ils me brûlaient
Comme si je les avais trop longtemps tenus


+crire ceux qui s'entrechoquent au présent.
Coucher ceux qui se son répandus dans un coin trop reclus,
ceux qui ont traversé le passé serrés dans un carnet corseté.


Métro,
doigts maculés d'encre. Depuis toujours.
Je devine à certain regard que j'ai dû m'en barbouiller le museau.
Une fois encore...

Se parer d'encre,
S'en couvrir et disparaître,
S'y noyer...


Perdue
+garée,
La peur me dicte de fuir.
Et puis la raison me dit que non
A moins que ce ne soit le contraire.
La peur de partir ou celle de poursuivre.
Le cœur à tisser
Ne rien défaire
De l'endroit ou de l'envers.
A moins que ce ne soit le contraire.
Perdue je suis