A propos de Michael Chang, Agassi ne se montre pas non plus d'une grande tendresse. "Il remercie Dieu, crédite Dieu pour la victoire, ce qui m'offense. Que Dieu puisse choisir son camp dans un match de tennis, que Dieu se range contre moi, que Dieu soit dans le coin de Chang, me semble ridicule et insultant. J'ai battu Chang en savourant chaque coup blasphématoire."

Tennis : Agassi passe ses anciens adversaires à la moulinette