La seine-Saint-Denis appartient peut-être au G20, mais je me demande bien pourquoi la volonté politique y semble 20 fois plus timide (ou limitéé aux déclarations d'intentions), au point de nous prendre en otage, nous les Outres-Périphéens, dans la "prison" du dogmatisme politique.

A quelques jours des 20 ans de la chute du mur de Berlin, j'aimerai simplement pouvoir croire encore dans la force des hommes et des femmes, pour casser (encore) d'autres murs mentaux et physiques.


Le 9-3, Le Monde et le Yalta Territorial : avez-vous peur ? — publié le 30 octobre 2009 sur Chroniques, ma banlieue

Quand ils ne font pas l'autruche, les rats quittent le navire...