" Les journalistes Françoise Fressoz et Marie-Eve Malouines, respectivement chefs du service Europe-France du Monde et du service politique de France Info, ont annoncé, lundi 5 janvier, qu'elles refusent la Légion d'honneur " La première précise même que "pour exercer librement sa fonction, un journaliste politique doit rester à l’écart des honneurs ".

Madame Michèle Audin, Professeur des Universités et ci-devant mathématicienne comme l'était son père, Maurice Audin, membre du parti communiste algérien, lequel avait disparu à Alger après avoir été arrêté par des militaires français en 1957, a également refusé l'insigne qu'on lui offrait...

En 2007, sa mère, Josette Audin avait écrit au Chef de l'Etat, Monsieur SARKOZY, pour lui demander de "contribuer à faire la vérité sur la disparition : "Le 11 juin 1957, des parachutistes de l'armée française ont fait irruption et ont emmené mon mari. Depuis cette date, je ne l'ai jamais revu".

Il n'a jamais répondu...

Elle a raison, Madame Michèle Audin, l'épaisseur de certains silences alourdit par trop le poids de certaines breloques...