Madame ou Mademoiselle,
Mais enfin, souffrez-vous d'une telle étroitesse d'esprit que vous êtes incapable de comprendre que je ne CROIS pas en dieu... Il n'est pas question de souffrance, de dépit ou de quoi que ce soit d'autre. Imaginez-vous quelqu'un en train de vous demander de vous prosterner devant la Grande Chenille Plénipotentiaire de l'Univers. Que ressentirez-vous ? Rien si ce n'est une parfaite incompréhension et de vous demander AU NOM DE QUOI vous allez vous prosterner devant ce truc que vous ne connaissez pas... Et bien moi c'est la même chose...C'est simple non ? Vous pouvez croire à ce que vous voulez... à dieu, allah ou à la Grande Chenille Plénipotentiaire de l'Univers, cela m'est complètement égal. Ayez simplement la politesse de ne pas m'importuner avec vos croyances qui ne sont pas les miennes. VT

En publiant ici la réponse, peut-être que l'on cessera de me poser des questions bêtes...