Petaramesh, je remarque, sans aucune animosité, que si vous dénoncez l'uniformisation des esprits (ce qui est à mon sens faux, puisque vous ne prenez en considération que ceux qui s'indignent et donc que l'on entend mais non l'énorme masse consentante et donc silencieuse) en revanche le formatage des corps ne vous émeut pas le moins du monde...

Actuellement on utilise l'image de femmes qui ne ressemblent pas à la population. Pas de bourrelet, pas de cellulite, pas de rides. Ce ne serait sans doute pas si grave si dans le même temps on n'accentuait pas autant le poid de l'image. Mais c'est l'inverse qui se produit.

L'image corporelle et notamment la charge pondérale est perçu de plus en plus comme "significative" de ce que l'on "est" (les gros manquent de volonté, les minces démontrent qu'elles savent ce qu'elles veut...) et parallèlement l'image qu'on nous matraque est inaccessible.

Je vous rappelle quand même que les dernières études dans les troubles du comportement alimentaires (qui ne cessent d'augmenter) ont démontré le lien entre ce matraquage et le renoncement que cela génère pour toutes celles qui ne peuvent pas ressembler à ces modèles de rêve... Je vous signale que c'est une des causes de l'augmentation de l'obésité dans nos pays occidentaux...

Alors doit-on accepter cela, au prétexte de nous faire acheter ou promouvoir des produits dont le lien est à 95 % étranger avec le corps des femmes ?

Vous ne croyez pas que chercher d'autres voies serait plutôt bénéfique ? Vous trouvez que la publicité est vraiment créative en France ? Moi je trouve cela hallucinant de médiocrité...

Si vous comprenez tout cela, vous comprendrez peut-être pourquoi cette campagne pour Firefox (qui par définition n'a rien à vendre) me fout vraiment en rogne.