Mes statistiques me révèlent que nombre d'énamourés débarquent sur ces pages sans doute dans le dessein de graver dans le rose de mon bricablog un message, qui pour sa dulcinée, qui pour son promis, suivant le lien complètement saugrenu proposé par le blog d'europe 2.

Comme le commentaire que j'y ai déposé hier soir n'est toujours pas en ligne, je le publie ici afin d'éclairer ces visiteurs déboussolés :

Pardonnez-moi mais je pense que vous avez dû faire une affreuse méprise. Le lien de mon blog est sans lien aucun avec le sujet ! Et puisque je suis là j'en profite pour vous éclairer d'un point de droit et souligner que mes photographies n'étant pas libres de droit, il n'est pas permis à quiconque de les reproduire sans mon autorisation. Remarquez bien qu'il n'y a aucune raison que je ne vous autorise pas à reproduire mon coeur de glace céans, mais comme je n'ai pas envie de chacun vienne poster un message d'amour sur mon bricablog vous comprendrez que je fasse montre de mon mauvais caractère !