« Vidua Tarquinae ira furor brevis est. ». Cette maxime offerte en son temps par Eolas est décidemment toujours aussi vraie... Yves Duel, vous avez parfaitement raison, votre commentaire ne méritait certainement pas que je vous répertorie au grand livre des suffisants donneurs de leçons !