« Le meurtrier de Louisa s'est suicidé en garde à vue, sa mère et sa soeur font leur peine de prison.

Mais qui condamnera le fonctionnaire imbécile qui a laissé des armes aux mains d'un homme identifié comme fragile et dangereux alors qu'il devait les lui faire retirer ?

Qui condamnera le gouvernement qui n'a toujours pas pris les décrets d'application nécessaires pour limiter la détention d'armes type 357 Magnum ?
»

En souvenir de LouisaElue locale, et après ?