Aimée dans la chambre verte

Sa victoire est incontestable, Autchoz a gagné haut la main cette nouvelle nouvelle filature parisienne.

Je vous avoue que j'ai été surprise que le terme de "maisons de rendez-vous" — que j'ignorais parfaitement et qui est, si j'en crois le numéro 41 de cette revue, distinct des maisons closes— ait été révélé aussi rapidement.

Autchoz, merci pour tous ces liens, toutes ces trouvailles qui jusqu'au dernier moment ont illuminé cette filature.



Ont ensuite obtenu un brillant accecit et toute ma considération, Samantdi, Louis et Julie dont la ténacité, l'ingéniosité et l'habileté n'ont eu de cesse de me surprendre !

Et je ne puis citer tout le monde mais je tenais à remercier tous les participants qui ont déployé des trésors d'imagination, d'humour et de convivialité pour découvrir ce que ces salons recelaient

Et ne me soupçonnez pas de plagier la cérémonie et des césars ou des oscars, mais je crois sincèrement que j'aurais été quant à moi bien incapable de découvrir cette filature parisienne !



L'intégralité de cette revue sera disponible en téléchargement dès que j'en aurais allégé quelque peu le poid !