Ces derniers temps il y a eu foule, je pensais qu'il s'agissait principalement de blogueurs qui venaient prendre connaissance de mes compte-rendu de l'affaire Guillermito et puis je me suis rendue compte qu'il y avait également nombre d'internautes qui avaient lu l'adresse de ces carnets dans deux publications.

La teneur des messages que certains m'ont envoyés m'a émue et m'a permis de comprendre que pour beaucoup c'était leur premier contact avec la blogosphère.

Forte de ce constat, j'ai eu envie d'ordonner un peu mieux les liens qui pointent vers mes coreligionnaires.

Tentative périlleuse s'il en est puisque si vous faites des heureux vous faites aussi des mécontents. J'ai vite oublié cette considération au motif qu'en ce qui me concerne je détesterai que l'on pointe vers l'adresse de ces feuillets pour les convenances et non parce que l'on n'apprécie ma prose !

Or donc, puisque nombre de mes lecteurs sont des néophytes, j'ai eu envie d'être plus précise dans mes liens et de leur donner à découvrir en premier lieu ce qui m'a littéralement éboui quand j'ai découvert les blogs. Voilà pourquoi ma liste débute par ceux que je considère comme les quatre blogs cardinaux. Ces quatre là représentent à mes yeux la quintessence des blogs.

Suivent ceux qui m'inspirent le respect, par la qualité de leur billet, par leur façon d'écrire, par leur humanité ou leur intelligence.

Et puis quand même, puisque ces bonnes adresses sont archi connues, j'avais envie d'attirer l'attention vers d'autres lieux, vers des carnets que j'apprécie et qui sont trop discrets.

J'ai tenté ensuite de regrouper en liste ordonnée ceux dont je me sens proche et que j'aime particulèrement et ceux où je musarde.

C'est un peu de bric et de broc, c'est mal ficelé mais c'est honnête.