Cette filature-là est un peu particulière car je ne connais pas la réponse !

Cela fait longtemps que je pense à nourrir cette rubrique mais j'ai manqué cruellement de temps pour aller arpenter Paris avec mon appareil photo...

Or, il se trouve qu'un lecteur de ces carnets inspiré par vos précédents et nombreux exploits, dont celui-là au premier chef, m'a posé une colle.

Je suis bien en peine de la débrouiller mais peut-être qu'à plusieurs nous parviendrons à résoudre cette énigme...

Monsieur Marius Jean Antonin Mercié né en l'an de grâce 1845 dans la petite commune de Saint-Martin-de-Fresnay, (cela me rappelle Claudine à l'école...) et décédé à Paris l'année, de triste mémoire, 1916, a sculpté un certain nombre d'oeuvres que l'on peut dorénavant admirer au Musée d'Orsay, au Père Lachaise, ou au Sénat.

Or, il se trouve que cet homme illustre a également sculpté une oeuvre qui surplombait le dôme de l'ancien Trocadéro, celui érigé par Davioud et Bourdais qui a été détruit en 1937 (Voir news du 22 avril 2004 in fine) en vue de l'Exposition internationale des arts et techniques.

La question est donc de savoir où se trouve dorénavant cette oeuvre...

Voilà, vous en savez autant que moi...

Plus j'y réfléchis et plus je pense que cette statue a dû être très soigneusement emballée et rangée très précieusement au fond d'une réserve, soit d'un Musée parisien, soit de la Ville de Paris...

Comme les documents administratifs peuvent être librement consultés, la solution est peut-être de prendre attache avec le service idoine de la Mairie de Paris ou des monuments nationaux.

Il n'empêche que cette statue élevée au dôme du Trocadéro avant d'être déchue puis tombée dans une réserve au nom de la technique, a aiguisé ma curiosité...