Hier, j'ai arraché un pare-choc puis j'ai embouti une piétonne.

Ce matin, j'ai écrasé un chien.

Conduis-je donc comme les arrogants possesseurs de noires BMW ?




Le pare-choc devait présenter une légère aspérité qui s'est pris d'une soudaine affection pour le porte-bébé que j'arbore sur ma bicyclette. Sans même ressentir un soubresaut dans ma pédale, j'ai tout embarqué... Par chance la conductrice était charmante, et mon assureur n'a pas l'air trop fâché...

La piétonne est passée soudainement du statut d'hominidée des trottoirs à celui d'hominidée des chaussées sans prendre même le temps de tourner la tête... Sa seule question a été : "vous regardez devant vous en roulant ?" Visiblement, elle ne savait faire que cela regarder devant elle, quand je lui ai suggéré de regarder sur le côté elle a filé...

Les hominidés des chaussées ont des moeurs curieuses qu'il ne faut pas contrarier...

Un teckel a sauté sur ma roue avant dans l'espoir d'y planter les crocs. Ma roue est indemne mais l'animal souffre d'une grave blessure d'amour propre... Gageons qu'elle ne guérira que trop vite...