Petite, j'ai dévoré l'exemplaire d'avant-guerre du "Guide des Convenances" de ma grand-mère. Savez-vous comment s'adresse-t'on à un vicaire ? Je ne sais plus, si tant est que je l'ai su... Mais au hasard d'un étal de librairie je suis tombée en arrêt devant le Guide du protocole et des usages de Jacques Gandouin.

Un pavé suranné rempli de petits caractères réactionnaires. C'est idiot, parfaitement inutile mais ce soir, dans mon lit, je troquerai E.T. contre un vicaire !

Car, n'est-il pas totalement confondant de savoir qu'il convient, lors d'un goûter, de verser le lait - froid ! - dans la tasse avant le thé ? Et de découvrir où se niche parfois les notions d'égalité :

Il eût donc été plus judicieux, à mon sens, dans notre société de consommation, d'habituer les classes les plus modestes à revêtir le smoking, plutôt que d'en dépouiller les classes possédantes. Il est à espérer simplement qu'on reviendra à ce raffinement qui contribue au charme de la vie."


Je n'ai pas encore trouvé durant combien de temps encore, je dois m'habiller en "grand deuil". Je le verrai sans doute et alors je ricanerai méchamment : à son enterrement, j'avais déjà mis du blanc !