Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 670

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 272

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 274

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 111

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 297
de bric et de blog - Filatures parisiennes 2018-03-08T18:37:08+01:00 urn:md5:48b2af76ba589bac58d596875a9b0c00 Dotclear Quand Oli remporte le trophée ! urn:md5:02a2cec294119249ce64419b57f80001 2006-05-14T23:10:02+00:00 2009-10-22T22:32:23+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><a href="http://bricablog.org/photoblog/albums/paris/boeuf-800.jpg" hreflang="fr"><img src="http://bricablog.org/images/2006/boeuf-500.jpg" alt="Polyph&egrave;me &mdash; d&eacute;tail de la Fontaine M&eacute;dicis" /></a></div> <p>La <a href="http://www.senat.fr/visite/fontaine/orientale.html" hreflang="fr">Fontaine M&eacute;dicis</a> &eacute;tait donc la r&eacute;ponse &agrave; cette derni&egrave;re filature <a href="http://bricablog.net/index.php/2006/05/14/927-certains-guettent-les-indices-quand-un-autre-guette-les-amants#c10847" hreflang="fr">remport&eacute;e</a> haut la main par <strong><a href="http://blog.xbluechip.net/" hreflang="fr">Oli</a></strong> !<br /> Elle repr&eacute;sente au centre de sa facade Polyph&egrave;me v&ecirc;tu de la peau d'un <a href="http://bricablog.net/index.php/2006/05/12/926-ou-l-on-jette-les-indices-d-une-nouvelle-filature-parisienne" hreflang="fr">boeuf</a>, espionnant les &eacute;mois du bel <a href="http://www.noctes-gallicanae.org/Lyriques%20grecs/galatee1.htm" hreflang="fr">Acis et la N&eacute;r&eacute;ide Galath&eacute;e qu'il poursuit de ses ardeurs</a> &mdash; juste avant d'&eacute;craser sous un rocher de l'Etna son rival dont le sang pourpre f&ucirc;t transform&eacute; en un fleuve par les dieux sur la requ&ecirc;te de sa <a href="http://grenier2clio.free.fr/grec/acis.htm" hreflang="fr">bien-aim&eacute;e</a>.</p> <div class="centre"><a href="http://bricablog.org/photoblog/albums/paris/acis-800.jpg" hreflang="fr"><img src="http://bricablog.org/images/2006/acis-250.jpg" alt="d&eacute;tail de la Fontaine M&eacute;dicis &mdash; Polyph&egrave;me surplombant Acis et Galath&eacute;e" /></a> <a href="http://bricablog.org/photoblog/albums/paris/acis-polypheme-500.jpg" hreflang="fr"><img src="http://bricablog.org/images/2006/acis-polypheme-200.jpg" alt="d&eacute;tail de la Fontaine M&eacute;dicis &mdash; Polyph&egrave;me surplombant Acis et Galath&eacute;e" /></a><a href="http://bricablog.org/photoblog/albums/paris/nez-800.jpg" hreflang="fr"><img src="http://bricablog.org/images/2006/nez-250.jpg" alt="d&eacute;tail de la Fontaine M&eacute;dicis &mdash; nez affleurant le bassin" /></a></div> Certains guettent les indices quand un autre guette les amants urn:md5:be693a2cea2475d740198c6da247dcc7 2006-05-14T09:50:53+00:00 2009-10-22T22:34:39+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.org/images/2006/pied.jpg" alt="détail d'une statuaire" /></div> Où l'on jette les indices d'une nouvelle filature parisienne urn:md5:c6c9d298dd7e3b15d0c8c2590bf70ecf 2006-05-12T22:39:58+00:00 2009-10-22T22:36:10+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class ="gauche"><img src="http://bricablog.org/images/2006/boeuf.jpg" alt="une tête de boeuf" /></div> <p><br /><br />De marbre, il f&ucirc;t &eacute;cras&eacute; par une pierre jet&eacute;e par un bronze.<br /> De marbre il se mua en liquides inclinaisons.<br /> <br /> Mais le nom du monument qu'il vous faut rapporter, il le ne donna pas !</p> Pour lire Paris Vivant sous la couette urn:md5:6d232581710fb1b915e8575415f4cd5c 2005-03-09T00:04:35+00:00 2005-03-09T00:04:35+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p>Le fichier .pdf de cette septième filature parisienne, le numéro 41 de la revue Paris Vivant <a href="http://bricablog.net/divers/paris-vivant-41.pdf" hreflang="fr">est ici</a>.<br /> <br /> Bien que fort compressé pour des raisons de poids, il reste, à mon sens, parfaitement lisible.<br /> <br /> Si d'aucuns en souhaitent une meilleure définition, merci de me la demander par mail.<br /> <br /> Où l'on proclame les vainqueurs urn:md5:bd54a5d35ec0d7577ae0afd68d5235b1 2005-03-08T22:49:50+00:00 2005-03-09T08:53:56+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="gauche"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-chambreverte-200.jpg" alt="Aimée dans la chambre verte" /></div><p>Sa victoire est incontestable, <strong><a href="http://www.autchoz.org/" hreflang="fr">Autchoz</a></strong> a gagné haut la main cette nouvelle nouvelle filature parisienne.<br /> <br /> Je vous avoue que j'ai été surprise que le terme de "maisons de rendez-vous" — que j'ignorais parfaitement et qui est, si j'en crois le numéro 41 de cette revue, distinct des maisons closes— ait été révélé aussi rapidement.<br /> <br /> Autchoz, merci pour tous ces liens, toutes ces trouvailles qui jusqu'au <a href="http://www.bouquinerie.net/catalogue/X/" hreflang="fr">dernier</a> <a href="http://www.leboucher.com/vous/_accueille.html?huysmans/marthe.html~centregc" hreflang="fr">moment</a> ont illuminé cette filature.<br /> <br /> <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /></div> <div class="droite"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/cabinet-theophile-250.jpg" alt="" /></div><p>Ont ensuite obtenu un brillant accecit et toute ma considération, <a href="http://www.samantdi.net/dotclear/" hreflang="fr">Samantdi</a>, <a href="http://doublon.blogspot.com/" hreflang="fr">Louis</a> et Julie dont la ténacité, l'ingéniosité et l'habileté n'ont eu de cesse de me surprendre !<br /> <br /> Et je ne puis citer tout le monde mais je tenais à remercier tous les participants qui ont déployé des trésors d'imagination, d'humour et de convivialité pour découvrir ce que ces salons recelaient<br /> <br /> Et ne me soupçonnez pas de plagier la cérémonie et des césars ou des oscars, mais je crois sincèrement que j'aurais été quant à moi bien incapable de découvrir cette filature parisienne !</p> <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /></div> <p>L'intégralité de cette revue sera disponible en téléchargement dès que j'en aurais allégé quelque peu le poid !<br /> <br /> </p> <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /></div> PARIS VIVANT — Maisons de rendez-vous urn:md5:9a98708efb72925dc5dc5ccdff5c6e35 2005-03-08T21:50:06+00:00 2005-03-08T22:04:34+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-paris-vivant.jpg" alt="PARIS VIVANT — maisons de rendez-vous" /><br /> <br /> <em>PARIS VIVANT — Maisons de Rendez-vous<br /> <small>nÝ41 — Jan Méjan, Directeur — paraît le jeudi</small></em><br /><br /></div> <blockquote><p><em>Nous avons dit dans un précédent numéro, que si les maisons closes diminuaient dans de notables proportions, les maisons de «rendez-vous+ devenaient au contraire chaque jour, plus nombreuses. Actuellement, en effet, leur nombre atteint presque la centaine.</em></p></blockquote> <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /></div> <p>Cette revue parue en 1900, PARIS VIVANT est considéré comme la première revue d'art photopornographique, la notice qui accompagne le fac-similé que je détiens la présente ainsi :<br /> <br /></> <blockquote><p>Les progrès de la technique permettaient endin l'impression de photographies « d'après nature&nbsp;&raquo;, ce qui valut une floraison de cartes postales pronographiques, où l'on voyait des dames en tenue légère évoluer dans des situations plus ou moins agrestes. Jean Meyer, directeur de « Paris-Vivant&nbsp;&raquo;, fut le fondateur de cette première revue d'« art photographique&nbsp;&raquo;.<br /> <br /> La bibliothèque Nationale ne possède pas les 70 exemplaires les plus « osés&nbsp;&raquo; de cette curieuse revue.<br /> <br /> Nous devons à l'obligeance de René Coursaget (le remarquable et sympathique auteur de « Paris au temps des fiacres&nbsp;&raquo;), qui a constitué une remarquable collection personnelle de documents « fin de siècle , de pouvoir reproduire ce numéro exceptionnel, qui intéressera l'historien des moeurs par les détails qui l'apporte sur le fonctionnement des maisons de rendez-vous, en 1900. Qu'il en soit ici remercié.<br /> <br /> On remarquera que de nos jours aucun éditeur n'a osé aller si loin : photographier des « professionnelles&nbsp;&raquo; en exercice, dans le cadre de leur métier.<br /> <br /></p></blockquote> <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /><br /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-toilette.jpg" alt="" /><br /> <br /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> </div> Où les indices se font de plus en plus précis urn:md5:21be67dc356d9885c7ee078f638198db 2005-03-08T00:07:39+00:00 2005-03-08T00:08:17+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-indice4-visite.jpg" alt="En attendant des visites" /><br /> <br /> <blockquote><p><em>Depuis un moment, déjà, « ces dames&nbsp;&raquo; ont achevé leur toilette. Les unes s'allongent sur des divans du salon pour parfaire le sommeil incomplet de la nuit passée ; d'autres se groupent en un coin et entament un interminables partie de « renaque&nbsp;&raquo; (...).<br /> <br /> Il faut alors se réveiller, lâcher les cartes et les feuilletons et se présenter, l'air souriant, l'oeil provocateur, au choix du client que le hasard amène.<br /></em></p></blockquote> </div> Second indice d'une filature parisienne urn:md5:cbcc8bd48434944b108e2418b79818a8 2005-03-07T22:18:28+00:00 2005-03-07T22:59:02+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-indice3-salon.jpg" alt="Un salon aux environs de la Gare Saint Lazare" /><br /><br /> </div> <p>Le numéro est le 41.<br /> Il date de 1900<br /> <br /> On y parle beaucoup de salons :<br /> </p> <blockquote><p><em>Suivez-moi dans l'une des rues que je viens de citer et pénétrez avec moi dans le salon sevère d'une de ces demeures qui ne le sont guère.<br /> <br /> Ici, pas de clinquant. L'or éteint des lambris ajoute au cachet de l'hôtel ! L'antiquité des meubles et des sièges est réelle. Des toiles de maîtres décorent les murailles; des bronzes qui ne sont pas en toc sont habilement mis en lumière et de véritables marbres éclairent de leurs nudité pâles la pénombre des encoignures, cependant que les bibelots précieux s'étagent en des vitrines.<br /> <br /> On sent qu'une main artiste a présidé à cette installation dans laquelle les blancheurs laiteuses de la laque ne sauraient être soupçonnées d'être du ripolin<br /> <br /> Si impatients que vous soyez, vous aurez juste le temps de vous intéresser aux choses qui vous entourent; car bientôt la porte s'ouvre, donnant passage à une visiteuse dont la flavescence est réhaussé par le bon modiste et dont le corps de poupée est habillé chez le bon faiseur.</em></p></blockquote> Prime indice d'une filature parisienne urn:md5:8a1e8d1b893011071d9bcdda4495b373 2005-03-06T22:59:34+00:00 2005-03-06T23:07:49+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-indice2-vitraux.jpg" alt="Les vitraux du cabinet de travail de Théophile Gautier" /><br /> <br /> <br /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /> <br /> <p>Aura gagné celui qui écrira le nom d'une revue.<br /> Aura gagné celui qui écrira l'exact nom d'un lieu.<br /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <br /> L'un ou l'autre suffira.<br /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <br /> La revue paraît le jeudi à Paris. <br /> Le lieu n'est pas topographique mais générique.</p> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /> <img src="http://bricablog.net/dotclear/blog/tiote_separation.jpg" alt="" /><br /></div> Prolégomènes à une filature parisienne urn:md5:f68e04c0a08b3d26644d968fd4e03088 2005-03-06T22:34:47+00:00 2005-03-06T22:50:48+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <div class="centre"><img src="http://bricablog.net/dotclear/images/2005-03/fp-indice1.jpg" alt="" /></div> Où je proclame Louis vainqueur de la précédente filature parisienne urn:md5:0dd4d60136617cd6d01cd661eb53baba 2005-01-08T01:44:32+00:00 2005-01-08T01:48:29+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes Balayé par l'affaire "TEGAM", <a href="http://bricablog.net/index.php/2005/01/03/357-ou-suis-je-senquiert-la-statue#c2841" hreflang="fr">son exploit</a> est passé complétement inaperçu.<br /> <br /> Il est probable qu'il n'est pas parvenu à identifier précisément cette <a href="http://bricablog.net/index.php/2005/01/03/357-ou-suis-je-senquiert-la-statue" hreflang="fr">dernière filature</a> parisienne philanthropique, mais il est certain qu'il a gagné haut la main !<br /> <br /> <strong><a href="http://noborderlines.blogspot.com/" hreflang="fr">Louis</a></strong>, vous voilà vainqueur d'une épreuve sans trophée ! Votre mérite n'en est que plus admirable !!<br /> <br /> <small>(influencée par le précédent billet, je fais dans le style pompeux maintenant !)</small><br /> <br /> Louis, je sais qu'un lecteur occasionnel des ces carnets vous voue désormais une éternelle reconnaissance !<br /> <br /> (<small><a href="http://embruns.net/" hreflang="fr">Laurent</a>, il est bien <a href="http://embruns.net/logbook/2005/01/06.html#001784" hreflang="fr">devenu gentil</a>, alors j'ai bien le droit de devenir grandiloquente ! non ?</small>) Où suis-je s'enquiert la statue ? urn:md5:7aec4bd58c1cccbe94ce5aea3579808b 2005-01-03T22:36:19+00:00 2005-01-04T10:07:10+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes Cette <a href="http://bricablog.net/index.php/Filatures-parisiennes" hreflang="fr">filature</a>-là est un peu particulière car je ne connais pas la réponse !<br /> <br /> Cela fait longtemps que je pense à nourrir cette rubrique mais j'ai manqué cruellement de temps pour aller arpenter Paris avec mon appareil photo...<br /> <br /> Or, il se trouve qu'un lecteur de ces carnets inspiré par vos <a href="http://bricablog.net/index.php/2004/09/24/215-le-lampadaire-des-champs-elysees-tant-expose-et-parfaitement-ignore" hreflang="fr">précédents</a> et <a href="http://bricablog.net/index.php/2004/09/10/192-je-suis-la-station-de-metro-porte-dauphine" hreflang="fr">nombreux</a> <a href="http://bricablog.net/index.php/2004/09/18/204-je-suis-le-pavillon-de-rohan" hreflang="fr">exploits</a>, dont <a href="http://bricablog.net/index.php/2004/09/04/184-je-suis-le-monument-dedie-a-adolphe-alphand" hreflang="fr">celui-là</a> au premier chef, m'a posé une colle.<br /> <br /> Je suis bien en peine de la débrouiller mais peut-être qu'à plusieurs nous parviendrons à résoudre cette énigme...<br /> <br /> Monsieur <a href="http://www.insecula.com/contact/A008381.html" hreflang="fr">Marius Jean Antonin Mercié</a> né en l'an de grâce 1845 dans la petite commune de Saint-Martin-de-Fresnay, (cela me rappelle <a href="http://www.colette.org/coletteado.htm" hreflang="fr">Claudine à l'école</a>...) et décédé à Paris l'année, de triste mémoire, 1916, a sculpté un certain nombre d'oeuvres que l'on peut dorénavant admirer au <a href="http://www.insecula.com/oeuvre/O0014997.html" hreflang="fr">Musée</a> d'<a href="http://www.insecula.com/oeuvre/O0013369.html" hreflang="fr">Orsay</a>, au <a href="http://www.insecula.com/oeuvre/O0012413.html" hreflang="fr">Père Lachaise</a>, ou au <a href="http://www.insecula.com/oeuvre/O0014176.html" hreflang="fr">Sénat</a>.<br /> <br /> Or, il se trouve que cet homme illustre a également sculpté une oeuvre qui surplombait le dôme de l'<a href="http://lartnouveau.ifrance.com/lartnouveau/cartes_postales_1900_1910/le_trocadero.htm" hreflang="fr">ancien Trocadéro</a>, celui érigé par <a href="http://www.insecula.com/contact/A008342.html" hreflang="fr">Davioud </a> et <a href="http://www.insecula.com/contact/A008532.html" hreflang="fr">Bourdais</a> qui a été <a href="http://www.conseil-economique-et-social.fr/fr/saviez_vous/saviez_vous.asp" hreflang="fr">détruit en 1937</a> <small>(Voir news du 22 avril 2004 <em>in fine</em>)</small> en vue de l'<a href="http://www.insecula.com/oeuvre/SA00104.html" hreflang="fr">Exposition internationale des arts et techniques</a>.<br /> <br /> La question est donc de savoir où se trouve dorénavant cette oeuvre...<br /> <br /> Voilà, vous en savez autant que moi...<br /> <br/> Plus j'y réfléchis et plus je pense que cette statue a dû être très soigneusement emballée et rangée très précieusement au fond d'une réserve, soit d'un Musée parisien, soit de la Ville de Paris...<br /> <br /> Comme les documents administratifs peuvent être librement consultés, la solution est peut-être de prendre attache avec le service idoine de la Mairie de Paris ou des monuments nationaux.<br /> <br /> Il n'empêche que cette statue élevée au dôme du Trocadéro avant d'être déchue puis tombée dans une réserve au nom de la <a href="http://www.insecula.com/oeuvre/SA00104.html" hreflang="fr">technique</a>, a aiguisé ma curiosité...<br /> Où l'on récompense les vainqueurs urn:md5:2106b91185c32e5f266388b7904a616e 2004-10-27T23:40:59+00:00 2004-10-27T23:50:59+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p>Monsieur <a href="http://www.pierrecarion.com/blog/" target="_blanck" hreflang="fr">Pierre Carion</a>, comme vous <a href="http://relie.c.free.fr/dotclear/?2004/10/24/256-sibylline-trombine-2#c1702" target="_blanck" hreflang="fr">attendez </a>avec raison le prix récompensant votre mérite et vos talents de chasseur tant de néo que d'archi c..., je me sentais bien marrie de n'avoir point prévu de trophée !<br /> <br /> Alors, j'ai réfléchi et dans la veine de mon <a href="http://relie.c.free.fr/dotclear/?2004/10/27/260-a-livres-ouverts" target="_blanck" hreflang="fr">précédent billet</a>, j'ai réalisé que peut-être seriez-vous heureux de savoir tricoter des chaussettes si un jour vous devez stupidement vous retrouver sur une île déserte !<br /> <br /> Adoncques, cette reproduction est pour vous :<br /> <br /></p> <p align="center"><img src="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/10/27/ http://relie.c.free.fr/dotclear/images/octobre 2004/bas_a_l_italienne.jpg " alt="tricot : bas à l'italienne" /></p><br /> <p align="center"><img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /><br /></p> <p>J'avoue que j'ai longuement réfléchi (décidément ce soir mes neurones se sont multipliés !) pour savoir si ce prix devait être partagé entre les <a href="http://relie.c.free.fr/dotclear/?2004/10/24/256-sibylline-trombine-2" target="_blanck" hreflang="fr">deux gagnants</a>...<br /><br />Mais je me suis souvenu que l'autre premier ex aequo m'avait parlé un jour de <a href="http://relie.c.free.fr/dotclear/?2004/10/14/243-miettes-sous-la-couette#c1560" target="_blanck" hreflang="fr">Traou Mad</a>. Alors j'ai eu une idée ! Certes, pas très loyale mais que voulez vous je suis gourmande... Monsieur <a href="http://www.autchoz.org/" hreflang="fr">Autchoz</a>, je vais donc vous <b>échanger</b> les délicieux brownies au chocolat que je fais (profitez-en bien c'est la seule chose que je réussis...) contre vos légendaires Traou Mad ! Et puis d'abord comme cela doit bien faire deux ou trois fois que vous gagnez, il est bien temps de vous mettre à l'amende !<br /> <br /></p> Sibylline trombine (2) urn:md5:d7e8bde5d3a9ac5c38061f6c44212b06 2004-10-24T20:43:05+00:00 2004-10-24T20:44:46+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p align="center"><img src="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/10/24/ http://relie.c.free.fr/dotclear/images/octobre 2004/le_pen_legende.jpg " alt="article et légende du journal Jours de France" /></p><br /> <p>Je déclare officiellement et conjointement <a href="http://www.pierrecarion.com/blog/" target="_blank" hreflang="fr">Pierre Carion</a> et <a href="http://www.autchoz.org/" target="_blank" hreflang="fr">Autchoz</a> victorieux !<br /> <br /> Remarquez que la légende de l'hebdomaire Jours de France indique que Monsieur Jean-Marie Le Pen se trouve à droite alors que j'étais parfaitement persuadée qu'il était à gauche...<br /> <br /> Remarquez egalement que Autchoz est déclaré vainqueur en dépit d'une malheureuse volte-face, résultat des manoeuvres pertubatrices de sa coreligionnaire <a href="http://www.u-blog.net/racontards" target="_blank" hreflang="fr">Racontards</a> qui, perfide, lui a tendu un piège !<br /> <br /> Pour cette raison, je décerne le troisième prix à cette dernière, car elle a failli vaincre :)</p> Sibylline trombine urn:md5:2b1a62e8f717d68831019f1a2f14bdef 2004-10-22T22:38:23+00:00 2005-01-08T09:51:29+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p align="center"><img src="http://relie.c.free.fr/dotclear/images/octobre 2004/qui_est_ce.jpg " alt="une vieille photo" /></p><br />Il a vu passer la plus insigne des dépouilles et en abrite une des plus anonymes. Depuis des décennies, il regarde passer les hommes politiques, l'un d'entre eux est sur cette photographie.<br /> <ul> <li>Où est donc cette personne ?</li> <li>Qui est donc cette personne ?</li> <li>Et pourquoi est-elle là ?</li> </ul> <br /> Les fidèles de ces carnets, retrouveront aisément l'année de l'événement en se souvenant d'une source de mon iconographie...<br /> <br /> Le lampadaire des Champs-Elysées, tant exposé et parfaitement ignoré urn:md5:54fec3437ed46225c2d599f686a65823 2004-09-24T00:12:51+00:00 2004-09-24T00:24:39+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p align="center"><img src="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/09/24/ http://relie.c.free.fr/dotclear/images/septembre%202004/lampadaire_champs_elysees.jpg " alt="Un lampadaire sur les Champs Elysées" /></p><br /> Tant exposé et parfaitement ignoré urn:md5:870e5eb5bd7d83b884440118d8d86d09 2004-09-22T21:16:45+00:00 2004-09-22T21:16:45+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p align="center"><img src="http://relie.c.free.fr/dotclear/images/septembre%202004/bijou_bleu.jpg" alt="pièce forgée" /><br /> <br /> Je suis passée autour pendant des années et puis soudain je l'ai vu. Alors je me suis arrêtée, je suis descendue de ma biclyclette et au milieu des touristes ahuris, je l'ai caressé et puis je l'ai pris en photo.<br /> <br /> <p align="center"><img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /><br /></p> Ce n'est pas que j'ai vraiment envie de jouer mais le vilain billet -et la jolie photo- en dessous me font pleurer.<br /> <br /> Et puis, je me suis noyée dans ce bleu pour oublier, alors autant vous le faire partager.<br /> <br /> Je suis le pavillon de Rohan urn:md5:2bf93ea396bd80919352cd044b43660e 2004-09-18T01:28:12+00:00 2004-09-18T01:28:12+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p><img src="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/09/18/ http://relie.c.free.fr/images/pavillon_de_rohan.jpg " alt="Pavillon de Rohan" align="left" vspace="10" hspace="10" />Bravo <a href="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/09/18/ http://bitsandpieces.free.fr/ " target="_blank">Jenny</a>, votre obstination méritait amplement cette victoire !<br /><br /> Oui, il s'agit du pavillon de Rohan au Louvre, qui pour une raison que j'ignore parfaitement, est très peu documenté, tant sur internet, et dans les ouvrages traitant du Louvre.<br /> <br /> La facade a été tirée par Percier et Fontaine sous Napoléon 1er ; elle est le trait d'union entre l'aile Richelieu et le Palais des Tuileries. Il semblerait même que c'est quasiment la seule facade réalisée sous Napoléon, celui-ci privilégiant le faste des intérieurs que le grandiose de l'extérieur (pour le Louvre, s'entend !)<br /> <br /> Il abrite depuis 1997 le musée des arts décoratifs et notamment un département de la mode (d'où les boutons et les passementeries...)<br /> <br /> Il est continuellement entouré de véhicules automobiles qui longe sa face nord (rue de Rivoli) et le traverse de part en part (vers le Carrousel). <br /> <br /> Bref, personne ne fait attention à lui ! Merci pour lui <a href="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/09/18/ http://bitsandpieces.free.fr/ " target="_blank">Jenny</a>! :) "Que suis-je" clame le bâtiment au pied duquel nulle tête ne se lève ? (4) urn:md5:a77ed16e84debc5a78259700e0855860 2004-09-17T21:47:26+00:00 2004-09-17T21:47:54+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p><img src="http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2004/09/17/ http://relie.c.free.fr/images/louvre.jpg " alt="détail d'un bâtiment du louvre" align="left" vspace="10" hspace="10" /><br /><br /><br /><br />Il est à Paris un spacieux pavillon qui arbore des couleurs de terre, de sable et d'ardoise.<br /><br /> Sa facade ornée d'une glorieuse soldatesque abrite désormais des arts d'ornement s'il en est. <br /> <br />Le nom d'une illustre famille ceint son front. <br /> <br />c'est ce nom qu'il vous faut trouver.<br /><br /></p> <p align="center"><img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /> <img src=http://relie.c.free.fr/images/tiote_separation.jpg /><br /></p> "Que suis-je" clame le bâtiment au pied duquel nulle tête ne se lève ? (3) urn:md5:b77a539a060e8da25e6be4313303cbe5 2004-09-17T14:14:10+00:00 2004-09-17T16:39:08+00:00 Veuve Tarquine Filatures parisiennes <p>Il est à Paris trente-deux militaires en tenue d'apparat, ce qui fait nombre de <b>boutons</b> et maintes <b>passementeries</b>.<br /> <br /> Cela étant le lien entre mon contenant et mon contenu.<br /> <br /> Rarement photographié, quasiment pas documenté, je m'ennuie et regarde les véhicules me traverser.<br /> <br /></p>