Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 670

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 272

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 274

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 111

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 297
de bric et de blog - L'obèse, quel gros coupable que voilà ! - Commentaires 2018-03-08T18:37:08+01:00 urn:md5:48b2af76ba589bac58d596875a9b0c00 Dotclear L'obèse, quel gros coupable que voilà ! - valerie urn:md5:42512db9c266dba5d18004a2e79a63ef 2013-04-23T16:59:51+02:00 2013-04-23T16:59:51+02:00 valerie <p>Merci pour ce message. J'ai eu honte de moi il y a quelques mois quand ma fille de 18 ans ( 1m70 55 kg) m'a présenté son amoureux (1m70 130kg). J'ai alors pensé qu'elle était trop bien pour lui. Et au fil des mois, j'ai honte de cet à priori que j'ai eu, jamais ma fille n'a été aussi heureuse et j'ai appris à connaitre c garçon d'une gentillesse incroyable. Mais ce que je sais, c'est qu'il a pu lire dans mes yeux mes mauvaises pensées et je m'en veux d'avoir pu lui faire de la peine</p> L'obèse, quel gros coupable que voilà ! - Mathurine urn:md5:0afac5ee15c811b981bef475a88d19cd 2013-04-21T15:13:44+02:00 2013-04-21T15:13:44+02:00 Mathurine <p>Cet ostracisme est effectivement répétitif jusqu'à l'obsession . Ceci est d'autant plus étrange que s'il y a culpabilité à avoir elle serait plutôt à la charge de nos sociétés puisque de plus en plus de recherches scientifiques se posent la question de l'influence sur notre poids des différents toxiques auxquels nous sommes exposés, des produits alimentaires non adaptés à nos organismes aux perturbateurs endocriniens qui semblent avoir envahis nos espaces de vie. S'agirait-il de culpabilité projetée sur quelques individus pour éviter la question collective de la responsabilité envers justement ceux-là qui sont plus susceptibles de souffrir de choix collectifs dangereux non assumés?</p> L'obèse, quel gros coupable que voilà ! - Sacrip'Anne urn:md5:89c3f94207dd62360062bfa158a25d32 2013-03-27T09:09:57+01:00 2013-03-27T10:09:57+01:00 Sacrip'Anne <p>Et bien, je ne regrette pas de ne plus être sur FB...</p> <p>N'oublions pas le formidable travail que livrent quelques (encore trop rares) médecins dans le cadre du <a href="http://www.gros.org/" rel="nofollow">GROS</a>, dont l'approche vise justement à déculpabiliser leurs patients, pas les derniers à s'en vouloir... et rêvons à une humanité meilleure.</p> L'obèse, quel gros coupable que voilà ! - krysalia urn:md5:59270b71dcc9f01c1288f63cd8b0ead6 2013-03-26T16:02:03+01:00 2013-03-26T17:02:03+01:00 krysalia <p>merci. tout simplement merci.</p> <p>la description du dessin m'en a rappelé un autre, très choquant, que j'avais trouvé dans le journal de ma ville (l'espèce de publication officielle du valenciennois). on y voyait un type très gros avec un bonnet, l'air idiot, pointé du doigt par dieu dans les cieux, et dieu lui disait "j'ai pourtant créé l'homme à mon image, mais avec des gens comme toi j'ai l'air de quoi ?" . Et le reste de la bédé montrait que le mec indolent et stupide allait se mettre au sport, justement au vélo, pour donner une meilleure image oO...</p> <p>j'ai pleuré pendant deux heures après avoir lu un truc pareil. c'est d'une violence inouïe. je sais bien que des tas de gens retirent aux gros la qualité d'être humains, certains dans la rue ne se privent pas d'aborder les gros pour le leur dire. Mais le lire dans un canard institutionnel comme si c'était une vérité qu'on "fait honte à dieu", c'est à gerber oO. (dieu en lequel je ne crois pas le moins du monde, mais dont l'image est d'une violence dégueulasse en tant que "censé avoir créé les humains mais pas vous les sales gros débiles").</p>