Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 670

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 272

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 274

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 111

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 297
de bric et de blog - L'école de l'arbitraire - Commentaires 2018-03-08T18:37:08+01:00 urn:md5:48b2af76ba589bac58d596875a9b0c00 Dotclear L'école de l'arbitraire - Anne urn:md5:c0342b572f881bd29f7c965a6f2b950b 2011-03-21T09:15:59+01:00 2011-03-21T09:15:59+01:00 Anne <p>J'ai tiqué, comme Akynou, sur la fôte... ahem. Ca m'a un peu perturbée dans la lecture...</p> L'école de l'arbitraire - Akynou urn:md5:411de905a315b4462cff5d4af21e9b6b 2011-03-20T15:19:48+01:00 2011-03-20T15:19:48+01:00 Akynou <p>De façon verticale ou horizontale, les adjectifs s'accordent en genre avec leurs substantifs. Bravo Libé ! Parlant d'enseignement, ils auraient pu faire un effort…</p> L'école de l'arbitraire - Laurent urn:md5:08ba7f0a629948a884b4f32965c4d3fb 2011-03-19T05:01:37+01:00 2011-03-19T05:01:37+01:00 Laurent <p>Bande d'anarchistes.</p> L'école de l'arbitraire - krysalia urn:md5:5816a1119125c6469849bb0dc53d2dea 2011-03-19T03:12:28+01:00 2011-03-19T03:12:28+01:00 krysalia <p>Je trouve le texte très juste. En tant qu'enseignante, je faisais moins un travail d'érudition que d'éveil et intéressement des élèves à la langue, ses travers, ses beautés, son utilité. J'ai été décriée pour cela par un collègue qui lui-même pinçait des oreilles et des joues, fortement et devant témoins... Qui donnait de très lourdes punitions et criait d'une façon très humiliante pour "leur apprendre qu'on ne fait pas ces fautes, qu'elles sont ridicules et stupides !!!".</p> <p>Je me demande lequel de nous deux a laissé le plus de marques sur les élèves, et surtout quels élèves prennent encore aujourd'hui un livre avec plaisir, avec la sensation de maîtriser leur compréhension et leur usage de la lecture. J'ai ma petite idée... Je sais en tout cas que ni les moyennes de classe ni le niveau des élèves n'étaient différents entre nous, on l'a vérifié aux épreuves communes (et ce - bien sûr - contre toute attente, au moins de sa part :D).</p> <p>Comme je le disais un jour chez Samantdi, je crois fermement qu'il faut déjà faire aimer l'outil langage par les enfants, et que ce serait dommage pour eux de ne jamais tomber dans leur scolarité sur quelqu'un qui saurait leur inculquer ça. Je crois aussi fermement que c'est dans la diversité des professeurs rencontrés (y compris dans les conflits) que l'enfant se construit... Reste à leur souhaiter tout de même plus d'agréables découvertes que de stressants combats !</p> L'école de l'arbitraire - Saperli urn:md5:f1c44f88c010feeb86190d41476654fa 2011-03-19T01:24:31+01:00 2011-03-19T01:24:31+01:00 Saperli <p>ah le collège ! J'ai cru devenir chèvre surtout pour la troisième de mes filles. Il était demandé aux élèves de respecter des profs qui pour certains, les insultaient ! Enfin, ça allait si bien que le principal en personne a été déplacé pour faute grave. Donc un conseil, en tant que parents, ne jamais laisser tomber quand la situation s'avère dangereuse pour les élèves !</p>