Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 670

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 272

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 274

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 111

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/bricablo/www/dotclear/inc/config.php:72) in /home/bricablo/www/dotclear/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 297
de bric et de blog - Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Commentaires 2018-03-08T18:37:08+01:00 urn:md5:48b2af76ba589bac58d596875a9b0c00 Dotclear Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Tout simplement B+a urn:md5:944852f697c7fedf62a469234c12ecc7 2010-04-27T01:38:11+00:00 2010-04-27T01:38:11+00:00 Tout simplement B+a <p>Au risque de faire dans la r+p+tition, mes larmes aussi ont coul+es sur mes joues en vous lisant... Toute mes pens+es. B+a.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - cricri urn:md5:820982c2a01c5a9781ccd09515a65ae5 2010-04-22T18:37:30+00:00 2010-04-22T18:37:30+00:00 cricri <p>Je lis depuis longtemps tes billets....s+duite par ta personallit+ et ton style. Le vie est cruelle. Je t"embrasse. Cricri</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - chris urn:md5:28294478d37d4c355feba95c6962a600 2010-04-22T14:24:54+00:00 2010-04-22T14:24:54+00:00 chris <p>Ouvrez, ouvrez les archives, pleurez&nbsp;; je suis tarquinou ...50 ans aprÞs et ma mÞre s"est toujours cach+e pour pleurer, n"a pas montr+ les photos pour me prot+ger je crois. Et il a fallu longtemps pour que quelqu"un me parle enfin de mon pÞre de son amour pour ma mÞre et moi: je me suis donn+ le droit d"Ýtre heureuse Ó partir de ce moment seulement.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - makpela urn:md5:37ec21538cc71d549ef732065a40fc79 2010-04-21T23:02:47+00:00 2010-04-21T23:02:47+00:00 makpela <p>Je t"embrasse aussi....</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - VT urn:md5:d150130f2edd28498deca329708f09e0 2010-04-18T06:30:27+00:00 2010-04-18T06:30:27+00:00 VT <p>@Eric, oui, j"espÞre que la vie nous fait toujours danser :) Et effectivement, c"est ici que je m"+panche. Pas ailleurs. Un billet ne traduit que l"+motion de l"instant, et non un +tat d"esprit constant. @Akynou, Oui, je pense que tu as raison&nbsp;! Ils en ont d+jÓ un. C"est l"album tout corn+ qu"il se trimballe &#8212;avec son frÞre et sa s&#339;ur&#8212; partout mais pas Ó lui tout seul&nbsp;! ( ce que je n"ai sans doute pas voulu voir pour ne pas replonger dans mes archives photos...) je vais lui poser la question quand il me reparlera son papa&nbsp;!</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Akynou urn:md5:dba8fbd572d1816fb51b1128813ffffa 2010-04-17T10:33:12+00:00 2010-04-17T10:33:12+00:00 Akynou <p>On a toujours des petites mots idiots quand on veut rassurer ses enfants. <em>Ce n"est rien</em> en fait parti, je l"utilise souvent, surtout quand je pleure. Et Dieu sait que je m"empÝche de pleurer pour ne pas les rendre plus malheureuses. Et notre malheur n"est en rien comparable avec le votre. Les filles peuvent renouer des liens avec leur pÞre, il peut les voir grandir. La rupture pour brutale qu"elle fut n"est en rien d+finitive en ce qui les concerne. Je ne sais pas si c"est une bonne id+e, mais tu pourrais pour tarquinou, Ó partir des photos, lui faire un petit livre. Qui serait Ó lui et qu"il pourrait regarder Ó chaque fois qu"il en a envie. Son livre de lui avec son pÞre. Je t"embrasse</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Eric urn:md5:2f2faf7a4b31ffa6995648dd798e94c1 2010-04-17T02:13:11+00:00 2010-04-17T02:13:11+00:00 Eric <p>@ VT&nbsp;: j"ai sans doute tendance Ó oublier que cet endroit que tu partages avec nous est le creuset o¨ se cristallise ta peine, Ó la fois Ó toi mais hors de toi. L"endroit o¨ tu te poses pour regarder derriÞre. C"est peut-Ýtre pr+cis+ment ce qui te rend Ó mÝme de faire face au quotidien. Mais sans pr+tendre te conna¯tre beaucoup (ce serait le comble...), il suffit de t"avoir vue une fois sourire, de retrouver ce mÝme sourire chez ton fils pour savoir aussi que votre vie Ó vous ne s"est pas pas arrÝt+e ce jour-lÓ, aussi douloureux qu"il ait pu Ýtre et qu"il le sera encore. Mais il est aussi probable que la vie de Tarquine ne s"arrÝte pas au Bricablog ;-)</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Zythom urn:md5:7bf40e5b4809fa52f0febc70a9a782ae 2010-04-16T13:50:20+00:00 2010-04-16T13:50:20+00:00 Zythom <p>Ce genre de billet me fait ouvrir les yeux sur mon propre bonheur si banal et pourtant si pr+cieux. Merci.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - VT urn:md5:880854d244edd29b3e9ab7522b632b42 2010-04-16T13:25:55+00:00 2010-04-16T14:05:09+00:00 VT <p>@tous, merci, @Eric, certains bonheurs n"ont de pl+nitude que lorsqu"ils se vivent Ó deux. Voir grandir ses enfants, les +lever, les choyer en fait partie. Non le bonheur ne m"est pas interdit. Oui, j"aurai donn+ tout ce que je possÞde pour partager ces moments-lÓ avec mon mari. Oui, je suis heureuse de les voir grandir, de les +lever de les choyer. Non, ce bonheur n"est en rien comparable Ó celui dans lequel je vivais avant. Et quelles que soient les joies que je connais maintenant, elles n"effaceront jamais cette blessure lÓ.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Anne urn:md5:9e1d867f687486c3cd7c39e8aa984f19 2010-04-16T12:22:40+00:00 2010-04-16T12:22:40+00:00 Anne <p>Juste, je t"embrasse.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - Eric urn:md5:f69b84e5f289bb9609bcc9dc519f6b09 2010-04-16T06:43:28+00:00 2010-04-16T06:43:28+00:00 Eric <p>Est-ce que Ýa signifie que tu n"auras plus jamais le droit de l"Ýtre, heureuse&nbsp;? Est-ce que Ýa signifie que tu ne le seras plus jamais, heureuse&nbsp;? Et si tu l"+tais Ó nouveau, est-ce que Ýa t"obligerait Ó renier une seule des minutes heureuses de ton pass+&nbsp;? Es-tu certaine que le message que Tarquinou t"a envoy+ est celui que tu as entendu&nbsp;? Il y a au fond de moi une petite voix qui me dit de la fermer... Mais le chemin qui est le tien je l"ai aussi emprunt+ il y a fort longtemps, alors me taire, je ne peux pas. Et moi aussi j"ai su que j"+tais heureux.</p> Quand j'étais heureuse... et ben, je savais que l'étais ! Et je le sais toujours... - saperli urn:md5:be4b16f5ddb01f59156734ae61739a7e 2010-04-16T00:24:29+00:00 2010-04-16T00:24:29+00:00 saperli <p>les larmes me viennent aussi.</p>