Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 29 février 2016

La nef des fous

La nef des fous - détail
La nef des fous - détail


Je n’ai pas vu la nef des fous. Ou je ne m’en souviens pas*. Peut-être que je ne voulais pas la voir, miroir trop brutal de mes propres questionnements.

Ne rien comprendre.

Rien.

Regarder et ne voir en face de moi que des yeux agrandis par l’effroi que je leur inspire. Sans même en deviner la raison. Sans pouvoir n’être rien d’autre qu’une sorte de monstre aussi maléfique que puissant. Je n’ai pas vu la nef des fous. Peut-être parce que je suis dedans.

 

* Le tableau est bien présent dans l’exposition de ‘s-Hertogenbosch

 

dimanche 7 décembre 2014

Les places à blabla...

Je m’aperçois que je gribouille souvent sur les réseaux sociaux quelques mots qui auraient leur place ici. Et quand, ici, je garde et surtout retrouve les mots, les liens, les photos d’un jour, je les perds ailleurs… 

[ce billet est rédigé -pour la première fois-  sur tablette… Je gage que ce ne sera pas la dernière… sans ignorer pourtant que de la facilité de mise en ligne des liens et des photos dépendra certainement ma fréquence de publication. Bref, la saison des tests point son nez !]

Edit après publication : j’ai été contrainte de revenir balayer les lieux pour virer des balises de décorations malvenues… Ce n’est pas gagné mon histoire…
Edit2 après publication : impossible de publier sans un “lire la suite parfaitement inopportun… Ce n’est vraiment pas gagné mon histoire…

vendredi 7 mars 2014

Ouvrir les yeux (1)

La grande pauvreté c’est de se réjouir des échecs d’autrui au prétexte de n’avoir pas les ressources pour exister soi-même.

samedi 9 novembre 2013

L'enterrement de première classe

Je termine une robe en twill de soie noire (avec ourlet roulotté et double jupe dansante). Je l’enfile avec le bustier assorti terminé quelques temps auparavant et je m’en vais pavaner devant ma marmaille en quête de félicitations. Tarquinette me fait tourner sur moi, s’attarde un peu sur les manches. Et, définitive, me lance sa sentence : ” Bravo Maman ! C’est exactement ce qu’il te faut pour un enterrement de luxe
Groumpppph.

mardi 26 mars 2013

L'obèse, quel gros coupable que voilà !

Un dessin sur facebook qui incitait -avec raison- à sortir son vélo du garage avait pour légende "la solution contre la pollution de l'air, les bouchons sur la route et l'obésité... est en train de rouiller dans votre garage" m'a inspiré ce commentaire :

Humm... Je ne peux pas m'empêcher de penser que l'obèse est désormais désigné comme le sous-homme de notre société moderne : il arbore en permanence les attributs de sa faiblesse... et comme chacun sait les gros n'ont qu'à se remuer pour maigrir... Pourtant l'obésité a des causes multiples et complexes (dont la pauvreté, la malnutrition ou la maladie). Ils sont pourtant livrés à la vindicte médiatique du règne de la minceur...

Je trouve que de façon très insidieuse et souvent inconsciente est véhiculé une véritable culpabilité des gros qui sont responsables de leur "mal" ... Moi, j'ai follement aimé un homme qui pesait 130 kg et j'ai même choisi d'avoir des enfants avec lui...


vendredi 8 mars 2013

Libération pille les blogueuses... élégant, non ?

Décidément il n'y a pas que les grandes marques qui se vautrent dans la muflerie en cette journée du 8 mars. : "Libération célèbre la journée des droits des femmes... en pillant les blogueuses ". Madame ou Mademoiselle Laurence Defranoux, il ne vous est pas venu à l'idée que vous faites précisément ce que vous dénoncez dans votre article..? Élégance et principes s'envolent bien vite lorsqu'il s'agit d'attirer les regards sur soi... non ?

lundi 4 mars 2013

Azerty de nuit

Ce soir, j'ai pris entre mes mains le petit museau de Mademoiselle Azerty — laquelle était vautrée sur mes genoux comme elle l'est à chaque fois que je suis derrière mon ordinateur — et je lui ai calmement répété "Cette nuit, Azerty, tu ne me réveilles pas pour te glisser sous mes draps ! Je t'autorise à t'y faufiler sans avoir besoin de me tapoter la joue pour requérir ma permission. Tu entends Melle Azerty, tu es dorénavant dispensée de sauf-conduit !" Derrière ses paupières closes, je crois qu'elle m'a comprise et qu'elle en a conçu de la joie ! Je suis si bonne avec elle !

Edit du lendemain matin

Grrr quelle ingrate cette chatte ! La petit gueuse est venue me réveiller !

Ductilerais-je ?

Après avoir bidouillé celui de l'ANADAVI, j'ai furieusement envie d'un nouveau thème à base de Ductile ! Et comme j'ai encore les doigts tout tâchés de cambouis, je me demande si je ne vais pas reprendre les éléments graphiques du premier bricablog pour voir s'ils se ductiliseraient joliment...

dimanche 1 juillet 2012

Une lueur d'espoir pour Zombieland ?

Avec 740 kg de camelote en moins, les braillards vont peut-être cesser leur sérénades sous mes fenêtres... Et avec un peu de chance la mairie se souviendra peut-être même que ma rue fait partie de la commune ! Comme on dit à Zombieland, il faut apprendre à se satisfaire des petites joies...

lundi 25 juin 2012

seize millième commentaires céans !

Saperli, sous ce billet, vient de signer le 16.000ème commentaire de ces carnets. Il y a des jours où on se sent un peu une vieille bique :)

vendredi 22 juin 2012

Ce qui se conçoit bien...

L’héritier renonçant est censé n’avoir jamais hérité. Dès lors, un descendant renonçant ne peut faire obstacle au droit de retour qu’il soit légal ou convenu, au cas de prédécès du donataire.

Arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de cassation du 23 mai 2012, pourvoi n°11-14104

Vous ne trouvez pas cela joli vous ? Moi quand je suis tombée dessus ce matin, cela m'a mise en joie !! En deux lignes tout est dit ! Comme dans l'édition 1804 du Code civil ! Clair, concis, pas un mot de trop... le bonheur !
Vous imaginez combien il en faudrait désormais si cette même règle de droit avait devait être rédigée par nos bons parlementaires ? Je penche pour quatre articles de loi, quarante lignes et deux ou trois expressions sujettes à interprétation... Mais ne gâchons pas cette journée qui commence si bien !


mercredi 20 juin 2012

Blog et bidouilles

J'ai une furieuse envie de... retrouver mon vieux thème rose des débuts... mes mentions légales, mes listes de blogs préférés.. Je pense que je ne me suis jamais installé complétement dans ce thème-ci. Il me reste mes fichiers, mes pages connexes, mes listes aussi. Je commence à songer à remettre un peu les doigts dans le cambouis pour adapter mon thème dotclear1 à cette version 2. Alors j'en profiterais peut-être pour faire un coin pour mes bidouilles en fil... Cela commence à me tarauder...

jeudi 31 mai 2012

Les femmes, leur corps et ceux qui s'en servent...

Je me souviens des discussions houleuses qui avaient suivis certains de mes billets céans. Ils me reviennent les tons incrédules employés, les commentaires où l'on m'expliquait doctement qu'il fallait que je soit nécessairement, moche, grosse et mal baisée pour m'offusquer de voir ces corps de femmes exhibés sur les murs, les papiers glacés ou les écrans — et surtout qu'il fallait que je sois définitivement parano pour considérer que cela puisse porter préjudice à icelles ! Puisque désormais l'on en mesure les effets, il n'y a plus qu'à espérer de voir changer les mentalités...

"Un rapport parlementaire britannique relève que la majorité des adultes ont honte de leur apparence. Et que cette insatisfaction de son corps apparaît dès l'âge de 5 ans"

mercredi 23 novembre 2011

Loizeau grinçant

Tarquinette étudie en cours de musique une chanson que je ne saurais pas qualifier autrement que de grincement... Je n'étais pourtant pas au bout de mes surprises : elle m'en a fait lire les paroles sur son cahier de musique. Quand je me suis esclaffée devant tant de laideur, Tarquinette, réjouie m'a lancée un "j't'adore" qui n'augure rien de bon pour son cours....

lundi 5 septembre 2011

Quand la petite reine s'envoie en l'air !

Hum... je rêve que mon vieux biclou atteigne lui aussi de telles hauteurs !

samedi 3 septembre 2011

Copé, toujours séide...

... et pour une fois si drôle !

- les candidats à la primaire «se sont tapés dessus pendant tout le week-end »

- à La Rochelle, c'est de voir un PS qui a fait tomber les masques".  (...) Il y avait un rendez-vous d'unité... Excusez-moi, ils se sont tapés dessus... Toutes les images (étaient) d'une violence absolument démentielle »

Quant à l'ambiance qu'il règne à Marseille, j'imagine qu'il va nous expliquer qu'elle est bon enfant ! C'est Mickey qui est content !

mercredi 25 mai 2011

Je ne fais que passer !

  • J'ai déjà envie de changer la couleur des rideaux... rose layette à la façon des premiers balbutiements me semble bien...
  • tadammmm ! J'ai envie d'écrire plein de bêtises céans ! Et de cesser de mettre des kilos dans chacun de mes mots dès que je débarque ici !
  • Et aussi de cesser d'être ternaire et de savoir arrêter mes listes à deux éléments ! (Vous ne saviez pas que j'étais ternaire ? C'est une sale maladie que j'ai contractée alors que j'étais toute petite : je suis infoutue de faire une phrase, une énumération ou même un rythme de lecture qui ne se décline pas en trois partie —enfin, peu ou prou, mon talent n'est pas à la hauteur de mon obsession — Bref, c'est décidé : je me soigne !!!!

samedi 26 mars 2011

Eman al-Obeydi, où es-tu maintenant ?

Entre deux sanglots, elle s'assied sur une chaise et raconte son histoire, haletante. Elle s'appelle Eman al-Obeydi. Elle est originaire de Ben Ghazi, la capitale des rebelles, à l'Est. Jeudi, les miliciens pro-Kadhafi l'ont arrêtée à un poste de contrôle (...)

Aussitôt, les caméras se mettent en marche, les micros se tendent, les carnets de notes se remplissent. Son témoignage est bouleversant, intenable. Les yeux hagards, les serveurs et les serveuses du restaurant se rapprochent de notre petit groupe qui l'entoure. Très vite, certains d'entre eux font tomber leur masque de simples employés d'hôtel. « Mais qu'est-ce qui te prend ? Tu n'as pas honte ! Ferme ta gueule ! », s'emporte une serveuse en foulard blanc, en l'accusant de déshonorer le régime de Kadhafi. Un peu plus tard, la même femme tentera de la faire taire en lui masquant le visage avec un blouson. « Je n'ai peur de rien », surenchérit la jeune femme. Un journaliste du Financial Times qui tente de la protéger est violemment écarté.

Tandis que certains journalistes tentent de protéger la courageuse jeune femme, d'autres continuent à batailler avec les « surveillants » qui s'attaquent aux téléphones portables, enregistreurs et appareils photos. Forcés de quitter la cafétéria, nous atterrissons dans le hall de l'hôtel. Eman al-Obeyda, elle, est emmenée de force dans le jardin par plusieurs de nos cerbères, qui nous empêchent de lui parler. Qui est cette femme ? Comment a-t-elle pu pénétrer dans l'enceinte de notre hôtel ? Si son histoire est invérifiable, son visage lui ne peut pas mentir. De tout évidence, elle a été torturée.

Le cri de détresse d'une Libyenne — Delphine Minoui — Chroniques orientales.

vendredi 18 mars 2011

L'école de l'arbitraire

« L'enseignant n'est plus détenteur d'un savoir qu'il transmet de façon vertical. Internet en sait beaucoup plus que n'importe quel enseignant, il faut fonctionner de façon horizontal, c'est-à-dire accompagner les élèves dans l'accès à toutes ces informations.»

«La punition n'a jamais incité un élève à travailler» - Libération 18 mars 2010


Confrontée cette année à une direction et  quelques enseignants de collège arque-boutés dans la toute puissance massive, arbitraire et par voie de conséquence, manifestement usurpée (pour asseoir une autorité, il n'y a rien de pire que la contre-vérité indiscutable) cela me donne à réfléchir...

jeudi 14 octobre 2010

La Galerie du Cabestan !

La Galerie du Capitaine avais-je envie d'écrire mais j'ai dans l'idée qu'une balise h3 autour de cette belle galerie siérait mieux à son référencement. Qu'on se le dise, le Capitaine tire ! Et, bien que ne l'ayant pas personnellement éprouvée, je suis convaincue qu'il tire diablement bien !

Ses tirages s'admirent à la Galerie du Cabestan et vous pouvez même les acheter ! Il ne vous en tiendra pas rigueur loin de là !

Bon vent mon Capitaine. Que l'entreprise soit prospère et son souffle longtemps t'accompagne !

lundi 6 septembre 2010

Et hop et hop, on claque dans les mains et on lève les genoux !

Ministre des Sport ! Voui ! Parfaitement ! Et la Course à pied comme sport national ! Voui voui ! Et hop et hop, tout le monde s'échauffe et hop et hop, on cavale s'il vous plaît ! Elle va vous en faire baver la Tarquine ! Prochaine séance : on enlève ses chaussures et on cavale à la dur ! Et hop et hop ! En attendant, je vous laisse le temps de souffler un peu et surtout d'aller souhaiter un bon anniversaire au blog de Zythom... un expert judiciaire dont je rêve qu'il soit légion... en sachant parfaitement qu'il est unique...

lundi 2 août 2010

Bricabig.sql

En quittant dotclear 1 pour rejoindre dotclear 2 ma base de donnée est passée de 9 à 28 Mo. Autant vous dire qu'avec une telle prise de poids, certaines coutures ont cédé... Evidemment cela survient précisément le jour où je traverse la France derrière un volant c'est à dire très loin d'un écran d'ordinateur ! Après un changement d'hébergement à la hâte, une création puis une exportation et une importation de base de donnée, je pense que tout devrait être rentré dans l'ordre. Notons au passage que si OVH a grandement perdu dans la vitesse de son support, le goulot de ses bases de données s'est considérablement élargi et laisse désormais passer sans péage le flux et le reflux des entrailles du bricablog...

vendredi 30 juillet 2010

Rencontre au coin d'une page

Dernier jour céans. En croquant une pomme devant mon écran, je fais un tour par ici. Je compare la largeur de ma colonne avec celle de mes images. Je ne sais pas bien par quel chemin je suis passée. Je me suis soudainement retrouvé là, en écoutant ceci... Au final, je crois que le poids de mon travail en retard est moins oppressant que de traîner par chez moi... Et il n'y a pas de morale à cette histoire. Si ce n'est que la mort, la vie et le temps gardent le même sens au cours des âges.

jeudi 29 juillet 2010

les thèmes viennent de Vénus (et les bug viennent de Mars...)

Tiens, selon les premières réactions, il semble que mon thème plaît aux messieurs mais non aux dames ! Je mesure in situ tous ces défauts et il bougera sans doute durant les jours qui viennent. Mais je ne suis pas bien certaine de ne pas lui conserver sa sobriété...

Dans tous les cas, je suis ravie de cette soutache, qui m'invite à lui confier quelques mots de ci de là, dans une simplicité que j'avais par trop oubliée !

mercredi 28 juillet 2010

Dotclear 2 nous voilà!

[pffffff......!!!!!!!!!!!!!!!!]  <----- immense soupir de soulagement...

J'ai eu quelques sueurs froides durant la migration... je me suis aperçue que mon fichier de sauvegarde n'était pas complet et qu'il me manquait près d'une année de commentaires... Une sauvegarde dans un autre format et quelques centaines de touches plus loin (pour les présenter dans une syntaxe identique) et tout est rentré dans l'ordre... mais tant que tout n'était pas rentré dans ce nouvel abri, je n'étais pas tranquille du tout !

Enfin, voilà ! tout y est et le bricablog n'a peut-être plus de rose aux joues mais il a gagné une colonne ! Et depuis le temps que j'en rêvais de ce ruban où je pourrais jeter des mots à la volée, des phrases de plus de 140 caractères, des vérités de comptoir ou des blagues à cent sous... Pour l'heure, je file remettre les doigts sous le capot : il reste des réglages à faire dans tous les coins !