Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 10 mars 2008

Bonheurs volés...

Tarquinet sous la lumière

La lumière de Tarquinet



Tarquinette et Tarquinou

Quand elle raconte une histoire au benjamin, l'aîné la croque...

mercredi 13 février 2008

Oui Maman ?

Tarquinou

Il parle toujours comme un cochon. Mais il ne dit pas " hein ? "... Grand stratège c'est " oui Maman ? " qu'il dit à sa mère...

Picaresque Tarquinette...

Tarquinette toujours grimacière

Détail d'une photographie impromptue

Où comment grandir en gardant l'essentiel...


samedi 2 février 2008

Tarquinou — Encore Tarquinou...

Tarquinou


lundi 28 janvier 2008

L'ennui...

Tarquinet au cinéma

C'était auparavant que le générique du film ne débute... J'aurai pu me douter, dès avant celle-ci, que la séance de cinématographe n'emporterait pas son enthousiasme...

vendredi 11 janvier 2008

Câlin vespéral...

Tarquine et Tarquinou

Câlin du soir, espoir...

Crédit photographique : Tarquinet...

dimanche 25 novembre 2007

POPB — Pour Observer de Près les Bambins

Tarquinette à Bercy




Tarquinou à Bercy

mardi 2 octobre 2007

Pataloustics au départ !

Cette année, le formulaire d'inscription étant difficile à débusquer sur le net, je le mets en ligne céans.

Et je précise même (pour Monsieur Google qui aime bien qu'on lui mette les points sur les i) :

Le formulaire d'inscription au 45ème circuit des remparts de Laon qui se déroulera le dimanche 14 octobre 2007 peut être téléchargé (au format .pdf) en suivant ce lien.

jeudi 27 septembre 2007

Extrait d'un dialogue aoûtien (2)

Tel que rapporté par Tarquinette :

  • « Rhâââ... »
  • « Encore Rhââââ »
  • « Et re Rhaâââ »

râlait ma Tarquinette

Elle était près d'un bateau et je ne sais ce qu'elle faisait mais elle râlait beaucoup. Comme si c'était très important !

Alors un petit garçon lui a dit :

  • « Mais arrête de faire comme si cela était important ! Car cela ne l'est pas ! »
  • « Par exemple perdre ton papa c'est important ! »


Tarquinette lui a alors dit :

  • « heu ... mais mon papa il est déjà mort ! »



Nous étions en voiture lorsqu'elle nous a relaté cela.

Alors on a tous bien ri.
On a tous bien ri...
Bien ri...
ri...

lundi 17 septembre 2007

Le miroir tagué

Tarquinet devant un miroir tagué

mercredi 12 septembre 2007

Stage de voile au Touquet

six paires de chaussures séchant sur un radiateur

Petite récréation du mercredi : attribuez à chacun sa paire
deux sont aux Zozos,
et deux aux Tarquinets...

jeudi 6 septembre 2007

Mémorable entrée en 6ème...

Note pour plus tard :

  • Ne pas oublier d'apporter des chocolats à la Maréchaussée du Palais qui a recueilli mon marmot égaré dans Paris.

Pour une entrée fracassante, ce fût une fracassante entrée en 6ème...

« Tu te rends compte Tarquinet ? Tu le raconteras encore à tes petits enfants "Moi pour ma rentrée en 6ème, j'ai fini à la Police !" +

« Bah dis donc, tu ne te mouches pas du poignet n'empêche ! Ce n'est pas dans un commissariat de quartier que tu m'as fait appeler non... c'est de la Cour d'honneur du Palais de Justice ! +

Et on rit, on rit ainsi...

Pour oublier combien on avait envie de pleurer tous les deux quand je l'ai récupéré mon moineau terrifié sur le pavé parisien...

mercredi 4 juillet 2007

Grimace sur un quai de métro

Tarquinou sur un quai de métro

mardi 3 juillet 2007

Les mots qu'on garde

Il y avait des copies à signer. Et puis à rendre.
Alors j'en ai volé une !
La signer, je voulais bien. Un 9/10 cela ne se signe plus, cela se paraphe !
Non simplement, je ne voulais pas la rendre.
Alors je l'ai subtilisée du paquet où elle était perdue
Elle est mieux avec moi qu'au fond d'un casier anonyme.

Il y a trois jours sa maîtresse m'a dit d'elle, qu'« elle avait des talents de poète +.
Avec un gentil sourire elle m'a expliqué que jamais, jusqu'à ma fille, on n'avait comparé ses longs cheveux à de la réglisse !
J'ai souri aussi : « oui, c'est bien elle... +

J'ai gardé une copie.
Parce qu'une copie comme celle-ci cela n'a pas de prix :



Recette pour faire une Maman

Prenez un peu de poudre de gentillesse
Prenez deux gouttes de colère
Prenez un peu de sucre pour les bisous
Et un peu de sel pour les histoires
Fouetter le tout énergiquement
Verser dans un moule en forme de Maman
Faites cuire une vingtaine d'années
Dès que la croûte est dorée, sortez la du four
Et faites-vous cajoler !




dimanche 17 juin 2007

Tarquinou — Tout Tarquinou...

Tarquinou de profil

Vanille - caramel

Tarquinet mangeant une glace dans la rue

vendredi 15 juin 2007

La fleur dans les cheveux. Et aussi dans les mots.

Tarquinette, le soir dit, dans le bus

Impromptu dans un bus — le soir dit

Nous marchions dans Paris. Nous avions pris le bus, puis le métro. Nous arrivions chez des amis.
Nous marchions dans Paris et nous nous donnions la main.
Tarquinette à main droite,
Tarquinou à main gauche.
Et Tarquinet à proximité, contre nous.

Nous marchions en ligne, soudés
Alors un homme nous a lancé un discret pardon pour que nous rompions les rangs
Il nous a dépassé en un bond et il s'est retourné vers nous
Il nous a regardé tendrement avant de nous lancer avec un grand sourire que nous étions ... « beaux comme des camions + !
Et bien moi j'ai trouvé cela charmant !



« Maman, parfois tu es tellement belle que j'ai l'impression que tu n'es plus Maman... +

Ces mots là je les ai trouvés plus que charmants...
J'ai pris ma fille dans mes bras et je lui ai dit qu'en toutes circonstances, ce serait toujours elle la plus belle...
J'ai pris ma fille dans mes bras et je lui ai dit qu'en toutes circonstances, je resterais toujours sa maman.



lundi 28 mai 2007

En attendant Jack Sparrow - "Captain" Jack Sparrow !

Tarquinou sur un siège de cinoche

mercredi 23 mai 2007

La moue

Tarquinet tout en moue

Les yeux qui brillent

Tarquinou tout en dents, les yeux brillants

mercredi 16 mai 2007

Cochons, truite et cie...

Ce soir, Tarquinette me demande après le repas : « Maman, j'ai envie de faire un exposé pour moi tout seule, je peux ? »
« Mais bien sur mon amour ! » m'empressais-je de lui répondre.
Alors elle s'est installée sur la table du salon, le crayon dans une main et le nez dans le dico !
Moi j'ai bêtement pianoté sur mon VAIO, parce qu'en grandissant on oublie trop facilement ce qui est important dans la vie.

Quelques instants plus tard, ma Tarquinette se plante près de moi et m'annonce :
« Maman ! — Moi j'ai eu envie de défendre les cochons ! » (c'est bien la fille de sa mère celle-là...)
« Voilà » me dit-elle en me tendant, royale, une feuille d'une remarquable propreté (je n'ai compté qu'une seule rature et quand on connaît les propensions de ma fille a tout cochonner, on comprend mieux pourquoi elle entend défendre la cause de ces animaux !)
J'ai lu d'une voix haute et claire la leçon qu'elle avait si minutieusement préparée.
Un seul mot m'est venu à l'esprit, et c'est autant réjouie qu'admirative que je lui en ai fait part : Magnifique !

Les cochons
Petit mot pour défendre les cochons :

Contrairement à ce que tout le monde pense, les cochons ne sont pas sales. Enfin si mais ils ne font pas exprès : comme ils ne transpirent pas ils se roulent dans la boue ou dans l'eau pour se rafraîchir . Une femelle cochon s'appelle une truite (!!), un petit cochon s'appelle un cochonnet et vous savez comment s'appelle un mâle cochon ?

L'orthographe de la citation qui précède a fait l'objet d'une décision de redressement, sans appel possible !


hein, je vous le demande aussi... savez-vous comment s'appelle un mâle cochon, hummmm ?

mardi 8 mai 2007

Facétieuse Tarquinette

Tarquinette dans un square

lundi 7 mai 2007

Tarquinou au Théâtre

Tarquinou au théâtre

Parfois j'ai l'impression d'être une paparazzi...

jeudi 3 mai 2007

L'enfant gentil...

Tarquinet, patient d'être mitraillé par Maman...



L'enfant gentil est patient avec Maman...
Il sait combien elle est obstinée
Alors il attend.
Sans grimace.
Sans rechigner.
Mille mercis mon Tarquinet adoré et dont les photographies me ravissent...


jeudi 26 avril 2007

Deux Tarquinets, deux oreilles d'âne. Et un grand bonheur !

Tarquinet et Tarquinou à dos d'âne

mardi 24 avril 2007

Tarquinou à « l'annexe +.

Tarquinou à la terrasse d'un café



« L'annexe + ... Un jour je raconterai ce qu'est l'annexe. Pour l'heure j'envoie juste mille pensées à tous ceux qui sont dans la confidence — d'autant plus vives que je suis si piètre correspondante...

jeudi 19 avril 2007

Strangulation tarquiniolesque

N'importe quel observateur attentif vous confirmera que les tarquinioles — dont je suis — ont l'habitude de se gausser de la mort au cours de leurs dialogues. Ici on se menace d'infanticide, on se promet la peine de la décollation, on meurt de rire, de faim et même parfois d'ennui, on se dézingue, on s'annihile, on s'occis. Parfois on se strangule même !!

Tarquinette et Tarquinou



D'autres photos de notre folle escapade sont à cet endroit

mercredi 18 avril 2007

Neige, ski et bonnets — Sommets de bonheur !

Préparatifs :

Tarquinou, enfant prévoyant s’il en est part désormais avec son petit paquet d’anticorps contre la varicelle ! Il ne me reste plus qu’à prier que sa collection de boutons (dont le nombre le dispute à l’aspect) ne lui vaut pas de se voir opposer un refus à sa qualité d’impétrant ourson !

Quant à moi, je pars avec mon petit paquet d’antibiotiques. Ils me préserveront de ces journées d’horreur. Celles où l’on tente de boucler ses dossiers alors que la seule certitude que l’on a, c’est d’avoir besoin d’une couette pour oublier le monde.

Ouf ! mes enfants, je suis de retour ! Oui nous partons. Ce que j’ai lu dans vos yeux lorsque j’ai parlé d’annuler la folle escapade m’a convaincu qu’elle était plus impérative que jamais ! Pour vous et pour moi.
J’ai besoin de vous comme jamais. J’ai besoin de vous sentir palpiter au centre de ma vie. J’ai besoin de sentir que vous en êtes le noyau. J’ai besoin d’oublier tout ce qui ne résume pas à vos trois vies.

On s’en fout des crobes !
On s’en fout de ces nuits où il ne faut rien oublier sauf parvenir à y caser deux petites heures de somme.
On s’en fout aussi de ces kilomètres qui s’étirent à se tendre, qui s’étire à se rompre dans ces embouteillages pascaux. Il y a des thermos débordant de café, il y a des bonbons a satiété. Il y a des chansons. Il y a ces phrases qu’ils complètent à l’unisson. « Je vous ai déjà dit que je … » « … VOUS AIME !!» — « Vous savez que votre mère est … » « … DINGUE !!!» Et il y a des enfants géniaux qui savent qu’aujourd’hui il faut protéger maman contre son épuisement et sa mauvaise humeur.



Pause toutes les deux heures. Chansons à tue-tête et bonbec — Nous sommes arrivés au sommet !



Chronomètre en main
Réveil matin — Qu’il mange, il faut qu’il mange assez, le premier jour son moniteur a dû le sustenter ! et puis foncer — il est arrivé à l’heure — tous les jours ! — Luge — Elle aime tellement cela ! Plus que tout ! — Et quand je pense que cet affreux tarquinou n’aime pas le riz ! — On a découvert le quinoa grâce à lui… — Ni chips, ni sandwichs — A aucun des repas ! — Je suis très fière de moi — Récupérer l’aîné et avec lui son casque, ses skis et ses bâtons. — Foncer, pour repartir à l’heure — Ne pas oublier les dossards. Et puis les gants. Et la crème solaire !!! … et — …. — … —
Après le déjeuner, un jour, tout en tenant un grand mug de café entre mes mains, j’ai posé ma tête sur la table et je me suis endormie. Ils ont été gentils. Ils m’ont laissé dormir. Ils ont juste enfilé leur combin’ ; et je me suis réveillée à temps !



Pénsées idiotes :

Parquer tous les véhicules des migrants pour laisser les autochtones de rouler sereinement à tombeaux ouverts au milieu des premiers…
C’est curieux j’ai l’impression que d’autres ont eu cette idée avant moi. Et eux ils l’ont réalisée !



Magnanimité

Disséminer les rendez-vous des cours de ski en des endroits éloignés à des heures parfaitement identiques est un véritable défi pour parent isolé ! Si vous rajoutez une mégère qui vous crache au visage « moi Madame, je suis toute seule avec 20 enfants ! » quand vous la prévenez que vous ne faites que déposez le petit avant de filer accompagner la puînée, il arrive que l’on doute du professionnalisme d’icelle (outre une impressionnante capacité à travestir la réalité si je sais encore compter…)

Peu importe une fâcheuse, elle ne cachera pas la forêt de gentils qui se déploie à cette altitude !



Radios et télétransmissions

Dans la valise des équipements de sécurité, il y a deux téléphones portables. Cela vous permet d’être sourd avant l’âge à force d’entendre vos marmots vous hurler que « TARQUINETTE M’A FAIT MAAAAL !!!» tout en poussant un caddie débordant de féculents divers et variés (in petto : « n’empêche que si tu aimais le riz, Tarquinou, peut-être que je n’y passerai pas autant de temps dans cette supérette d’altitude ! »…)

Quand à peu près en haut d’une piste vous entendez une voix enfantine qui sort de votre poche gauche et qui vous interroge goguenarde : « Bah alors Maman ? Qu’est-ce que tu fais ? » deux attitudes s’offrent à vous ! La menace d’infanticide ou l’éclat de rire. J’ai pris la seconde option ! Je n’ai pas même regretté de lui avoir offert des talkie-walkie pour son anniversaire et je l'ai rejoint en bas de la piste !

Son père l’appelait « mon petit biquet », je l’ai renommé « mon petit boulet » Boulet de canon s’entend !



Mots pour rire — car il faut savoir rire des tracas.

- Tarquinette je mets ton genou dans mon sac d’accord ?
- Non Maman ! Je veux garder mon genou !
- Hummm ? Tu es sûre que tu ne vas le perdre en le tenant à la main ?
- Non ! C’est mon genou, et je me le garde.
- Tarquinette je te préviens ! Si tu le perds, je te découpe en rondelle pour prendre l’original !!
— Éclat de rire de la fillette —

Entorse au 3ème jour. Elle a cessé de skier mais n’a pas perdu la radiographie de son genou !



Une mère chargée de sacs, de luges et d’objets divers d’adresse à ses enfants :
- Vous savez mes enfants, vous avez de la chance que votre mère soit une mule !
— Hurlements de protestations du petit —

- Non Maman, tu n’es pas nulle !
- Tarquinou, j’ai dit que j’étais une mule, pas que j’étais nulle !
- Tu n’es pas nulle !!!!
- Tarquinou, Mule, pas Nulle !
- Tu n’es pas nulle !!!!
(Etc. etc. etc.
Soupir de la mère… il est temps que tu retournes chez l’orthophoniste…



C’est décidé ! Dorénavant on y retournera tous les ans !


Ah j’oubliais les clefs de la réussite de ces vacances impromptues :





dimanche 25 mars 2007

Préparatifs...

bonnet multicolore tricoté maison

Monsieur Rectangle - bis

Tarquinou au Carnaval de l'école

- page 2 de 10 -